Tennis : Sport de raquette n°1

tennis

Au Moyen-Age, le jeu de paume était une pratique extrêmement populaire. Selon les historiens, les serveurs annonçaient à leur adversaire l’envoi de la balle en criant « tenez ». Lorsque le jeu s’est expatrié en Angleterre, les anglais reprirent cette coutume, en la déformant à leur sauce pour arriver à la prononciation « tenis ». De même, le « court » de tennis tiendrait son nom à cause du lieu dans lequel se jouait les parties du jeu de paume : la cour du roi. Envie d’en savoir plus sur l’histoire du tennis ? Les experts de notre site sur le sport vous dévoilent tout ce qu’il faut savoir sur ce sport.

Le tennis, un sport qui apparaît au XIXè siècle

Les premières ébauches du tennis tel qu’on le connait aujourd’hui apparaissent environ quatre siècles après le jeu de paume en France. Le major Walter Clopton Wingfield avait pour habitude de pratiquer dans son jardin à Londres un jeu avec une raquette et une balle. Il décide donc de faire breveter cette pratique en 1877, puis de commercialiser le jeu sous la forme d’un package qui comprend :

  • Un filet ;
  • Quatre raquettes de Paume ;
  • Des bandes pour délimiter le terrain.


Un temps appelé « Lawn-tennis » en raison de la surface sur laquelle était pratiqué ce sport (le gazon), la pratique adopte cependant définitivement le terme « tennis » à la fin du XIXème siècle. Le tennis devient en effet joué sur différentes surfaces (gazon, ciment, terre battue). Il devient de plus en plus populaire, tout d’abord en Angleterre, puis dans le monde entier.

Des règles d’abord floues lors de la création du lawn-tennis

L’invention du major Walter Clopton Wingfield était révolutionnaire mais manquait de clarté, notamment au niveau des règles. Pour accélérer le développement du tennis, ce dernier et le M.C.C (le Marylebone Cricket Club discutent le 24 mai 1875 de nouvelles règles, plus simples et accessibles. Pari gagnant, puisqu’aujourd’hui, le tennis est compris pour tous les amateurs de sport ou non.

L’objectif est de remporter des points, des jeux, des sets puis un match. Pour ce faire, il suffit de renvoyer la balle dans les limites du terrain et mettre son adversaire hors d’état de renvoyer la balle (ou le pousser à faire une faute directe). Cette uniformisation des règles a permis le développement de tournois aujourd’hui mythiques, les tournois du Grand-Chelem (Wimbledon, US Open, Roland Garros et l’Open d’Australie).

 Quelques dates clés dans l’histoire du tennis

Grâce à ces quelques dates clés, vous allez pouvoir comprendre plus en détail par où est passé le tennis pour en arriver au sport majeur tel qu’on le connait aujourd’hui.

  • 1873: Wingerfield invente le jeu de tennis et commercialise son invention.
  • 1875: Les premières règles officielles sont créées, avec la notion d’égalité, avantage et la possibilité de bénéficier de deux services.
  • 1877: Le premier match de tennis est joué à Wimbledon, tournoi qui deviendra mythique.
  • 1881: Les premiers championnats des Etats-Unis sont joués, et réservés aux citoyens américains jusqu’en 1885.
  • 1884: Le tournoi de Wimbledon est ouvert aux femmes pour la première fois.
  • 1891: Les premiers internationaux de France, eux aussi réservés aux locaux.
  • 1896: Le tennis est ajouté au programme Olympique.
  • 1890: La Coupe Davis est créée, bien que jouée uniquement par le Royaume-Uni et les USA.
  • 1937: Wimbledon devient le premier tournoi à être télévisé.
  • 1968: Début de l’ère Open : les amateurs et les professionnels peuvent accéder et jouer les mêmes tournois.
  • 1990: Le tour ATP est créé, avec des tournois de plus ou moins grande importance.

Joueurs mythiques dans l’histoire du tennis

Plusieurs joueurs et joueuses ont marqué l’histoire du tennis, grâce à leur style de jeu, leur personnalité ou encore leur palmarès. On peut par exemple citer des noms comme Fred Perry ou Rod Laver, seul joueur à avoir réalisé deux fois le Grand Chelem (remporter les 4 tournois du Grand Chelem la même année). Dans l’ère Open, Jimmy Connors, Bjorn Borg, John McEnroe, Ivan Lendl, Pete Sampras ou encore Andre Agassi ont régalé tous les amateurs de tennis.

Chez les femmes, Suzanne Lenglen (31 titres de Grand Chelem), Margaret Smith Court, Chris Evert, Martina Navratilova, Steffi Graf ou encore Monica Seles ont elles aussi été des légendes du tennis.

Bien évidemment, certains champions et championnes sont encore en activité. C’est le cas de Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic ou encore Serena Williams.