février 19, 2024

Les entraineurs de basketball célèbres

entraineur basket célèbre

Les entraineurs de basket dirigent les joueurs pendant les entrainements et les matchs. Bien souvent, ce sont d’anciens joueurs professionnels. L’état d’esprit de l’entraineur est accès sur les résultats et les performances de ses joueurs. Il est capable de déterminer les forces et les faiblesses de chacun et d’en tirer parti sur le terrain. Il sait également mettre en lumière les joueurs et sait se placer dans l’ombre pour les laisser profiter de la gloire de la victoire. Nous avons enquêté pour vous proposer une sélection de 5 entraineurs de basketball célèbres :

Bill Sharman

Il a d’abord été un joueur de basketball reconnu de l’équipe des Celtics de Boston pendant 10 ans avant de devenir entraineur en 1966. Il s’engage dans un premier temps avec les Warriors de San Francisco qu’il conduit jusqu’en finale mais l’équipe est vaincue l’année d’après.

Après avoir coaché les Warriors, il se lance le défi d’entrainer les Stars de Los Angeles faisant partie de l’ABA. Deux ans après son arrivée, l’équipe se qualifie en position 4 de la division, faisant de lui un excellent entraineur. La franchise prend ensuite le nom de Star de l’Utah. Ils finissent, dès la fin de la saison, second juste derrière l’équipe Indiana Pacers. En 1971, les Stars emportent le septième match et Bill Sharman remporte un titre de champion ABA en tant qu’entraineur.

Dès 1972, il intègre la NBA en s’engageant auprès des Lakers de Los Angeles. Il dirige alors plusieurs joueurs de renoms, qui finiront tous au Basketball of Fame, tels que : Jerry West, Pat Riley, Wilt Chamberlain, Gail Goodrich, etc. Dès la première année, il remporte avec son équipe le titre de champion de la NBA 1972. Les Lakers n’en avaient pas gagné depuis 1960. Il reçoit alors le titre d’entraineur NBA de l’année ainsi que celui de Champion NBA Entraineur. Avec Alex Hannum, c’est le seul à avoir reçu à la fois les titres ABA et NBA. Son exploit est d’avoir réussi à les obtenir 2 ans de suite.

Jerry Sloan

Après avoir évolué en tant que joueur professionnel entre 1965 et 1972 dans les équipes Bullets de Baltimore et Bulls de Chicago, il commence sa carrière d’entraineur adjoint pendant 3 ans à Chicago. Il entraine ensuite l’équipe des Jazz de l’Utah. Il reste pendant de très nombreuses saisons consécutives au sein de la NBA et emmène même son équipe en finale à deux reprises en 1997 et 1998. Suite aux départs des grands joueurs de l’équipe (Stockton et Malone), le succès n’est pas au rendez-vous. En 2007, l’équipe des Jazz de l’Utah arrive en finale de conférence mais est vaincue par les San Antonio Spurs.

Jerry Sloan ne sera jamais élu entraineur NBA de l’année malgré son talent et le respect de ses pairs. En revanche, il est celui qui fera le plus de fautes techniques ! Il stoppera sa carrière d’entraineur en 2011 et peut se targuer d’avoir été le 4ème entraineur ayant remporté le plus de victoires dans l’histoire de la NBA.

Željko Obradovi

Cet ancien joueur professionnel Serbe transforme tout ce qu’il touche en or en faisant gagner l’Euroligue à son équipe Partizan en 1991, puis au club Espagnol Joventut de Badalone en 1994, puis au Real Madrid en 1995. Il occupe également, en parallèle de son rôle d’entraineur en club, le poste de sélectionneur en Serbie. Il remporte : une médaille d’argent en 1996 aux jeux Olympiques, un titre européen en 1997 et le titre mondial en 1998.

Après un peu de repos et de temps pour lui, il devient entraineur pour le Fenerbahçe. L’équipe est alors sacrée championne de Turquie en 2014 et en 2016. Il s’ensuit alors une série de belles victoires avec le club Turc et notamment une victoire en finale de l’Euroligue en 2017.

Nick Nurse

Après une belle carrière en D-League (aujourd’hui G-league) au cours de laquelle il reçoit le prix d’entraineur de l’année en 2011 et fait remporter la finale à l’équipe des Vipers en 2013, il entre dans la NBA en 2013. Il commence d’abord adjoint pour Dwane Casey, l’actuel entraineur des Raptors de Toronto. En 2018, Dwane est congédié et Nurse obtient le poste d’entraineur principal de l’équipe. Avec son joueur vedette Kawhi Leonard, il emmène les Toronto Raptors jusqu’en finale.

C’est le premier titre NBA pour cette franchise mais également pour Nick Nurse. Il peut alors se targuer d’avoir remporté à la fois les titres NBA et G-league. Malgré le départ de Kawhi Leonard pour les Clippers, les Raptors réalisent tout de même une belle saison et Nurse est nommé entraineur de l’année en 2020.

Doc Rivers

Ancien joueur des Spurs de San Antonio, Doc Rivers a également joué pour les équipes : Hawks d’Atlanta, Clippers de Los Angeles et Knicks de New York. Il démarre sa carrière d’entraineur en 1999 avec les Magic d’Orlando. Dès la première année, il reçoit le titre de meilleur entraineur de l’année. Il parvient à qualifier l’équipe pour les séries éliminatoires durant les trois années suivantes.

Il entraine les Celtics à partir de 2004 mais ne remporte pas un grand succès auprès des médias jusqu’en 2008. Il remporte alors un premier titre de champion NBA avec son équipe qui bat les Lakers de Los Angeles. Il mène de nouveau les Celtics en finale en 2010 mais ils perdent la série de matchs.

En 2013, il s’engage auprès des Clippers de Los Angeles, qu’il mène jusqu’à la 3ème place du classement de la conférence Ouest dès la première saison. Doc Rivers est ensuite promu au poste de président des opérations auquel il renonce en 2017. En 2019 Doc Rivers remporte, en tant qu’entraineur, sa 900ème victoire.

Vous êtes désormais au point sur le parcours de 5 excellents entraineurs de basket. N’hésitez pas à vous renseigner également sur les parcours de Jim Calhoun, Dean Smith, Larry Bird ou encore Laurent Sciarra.