Foot US – Un descendant du football et du rugby

football américain
Ballon de Football americain

Aujourd’hui, le football américain est implanté dans la culture du continent et même à l’échelle mondiale. Le superbowl est un événement suivi par des millions de spectateurs chaque année. Comment le football américain en est-il arrivé à un tel niveau de popularité ? Grâce à notre article dédié à cette pratique et à nos experts sport, vous saurez tout sur ce sport, de sa création aux dernières modifications des règles du jeu.

Une première apparition à la fin du XIXè siècle

L’origine réelle du football américain est assez floue pour de nombreux historiens. Sa création serait la résultante de plusieurs facteurs. Tout d’abord, les colons britanniques auraient emmené le football sur le continent américain dans les années 1860. A cette époque, on joue donc au football et au rugby dans la majorité des universités du pays.

Une personne aura l’idée de combiner les deux pratiques et de créer par la même occasion le premier club de football aux Etats-Unis : Gerrat Smith Miller.

Dès les années 1870, des matchs sont joués entre certaines universités nord-américaines. On voit ainsi des oppositions entre Rutgers, Columbia ou encore Princeton. Pour autant, il n’est toujours pas question d’utiliser les mains pour jouer. C’est la célèbre université d’Harvard qui entamera la première ébauche du football américain tel qu’on le connait aujourd’hui. Cette dernière indique en effet dans ses règles que les joueurs seront autorisés dans certains cas à prendre le ballon à la main et de courir avec.

Cette règle a du mal à être accepté dans le pays, puisque la quasi-totalité des universités refusent d’affronter Harvard qui devra se contenter d’affronter des universités canadiennes.

A cette époque, le jeu oppose 2 équipes de 15 joueurs. Ce n’est que lorsque 4 joueurs de l’Université de McGill sont absents pour maladie que de nombreux observateurs constatent que le jeu est plus agréable avec 11 joueurs.

La constitution de règles claires : vers la création du football américain moderne

Pendant longtemps, les règles du football américain sont restées confuses, avec tout et n’importe quoi qui était autorisé sur le terrain. Grâce à Walter Camp en 1880, le jeu allait devenir bien plus compréhensible pour le public, avec l’introduction de 2 notions essentielles :

  • Le gridiron : une division du terrain en bandes de 5 yards pour mesurer la progression du ballon.
  • La ligne de scrimmage : une zone neutre entre les deux lignes adverses.

Un peu plus tard, Amos Alonzo Stagg allait aussi proposer deux règles qui sont encore utilisées aujourd’hui :

  • Le snap : consiste à transmettre la balle entre les jambes pour le quaterback.
  • Le huddle : permet de se réunir entre chaque action pour décider de la tactique offensive à adopter.

Grâce à cette nouvelle structure, la popularité du football américain grandit d’années en années. Pour autant, le sport a failli totalement disparaitre à cause de la forte violence dans chaque match. Le président de l’époque, Theodore Roosevelt a même menacé de bannir la pratique dans le pays. Pour survivre, de nouvelles règles sont implémentées en 1906 :

  • Il faut désormais parcourir 10 yards pour obtenir 4 nouvelles tentatives.
  • La durée des matchs passe de 70 à 60 minutes.
  • Il est possible d’effectuer une passe en avant.

C’est notamment cette dernière règle qui a totalement révolutionné le jeu, permettant aux équipes d’opter pour des courses, des passes courtes ou des passes longues pour gagner des terrains et marquer un touchdown.

Quelques dates clés dans l’histoire du football américain

Le football américain, comme de nombreux autres sports, s’est développé à travers certaines dates clés, que nous vous exposons ci-dessous :

  • 1874: La première ébauche du Football américain est créée par des athlètes de l’université de McGill. Un élève nommé Walter Camp rejoint l’équipe de Yale et fonde les premières règles.
  • 1890: Amos Alonzo Stagg, ancien étudiant de Yale, participe à la révolution du football américain, avec des règles encore plus spécifiques.
  • 1905: Theodore Roosevelt rencontre les représentants des universités du pays pour aboutir à la création d’un jeu moins dangereux. Les batailles, les placages groupés et des formations jugées dangereuses sont ainsi prohibées. Il devient aussi possible d’effectuer des passes en avant.
  • 1920: Des représentants de 4 équipes se réunissent pour fonder la « American Professionnal Football Association ». Huit autres équipes se joignent à la partie. Deux années plus tard, la ligue est renommée National Football League (NFL).
  • 1967: Le premier Super Bowl est joué à Los Angeles, avec les Green Bay Packers qui l’emportent 35-10 face aux Kansas City Chiefs. Aujourd’hui, le Super Bowl est l’événement sportif le plus regardé aux Etats-Unis.
  • 2004: Le lycée De La Salle High School of Compton voit sa série de 151 victoires consécutives interrompue. Cette dernière avait débuté en 1992 et a donc duré 12 ans !

Joueurs mythiques dans l’histoire du football américain

Le football américain, comme tous les sports américains, offre des récompenses individuelles à certains joueurs pour leur accomplissement sur une saison ou sur une carrière. Ces distinctions sont rendues plus faciles grâce aux statistiques, qui permettent de remarquer des grosses performances. Voici pour nous 5 joueurs qui ont marqué l’histoire du football américain.

  • Walter Payton : avec 1800 yards couverts et 18 touchdowns, le joueur ébranle les standards de la ligue en cette année 1977. Avec plus de 1000 yards sur 10 saisons en carrière, Walter Payton a également fait preuve d’une régularité à toute épreuve.
  • Joe Montana : l’homme mythique des 49ers est réputé pour son sang froid qui lui faisait commettre très peu d’erreurs. Ce pragmatisme lui a permis de remporter 4 Super Bowls et d’être ultra-dominant lors de toute sa carrière.
  • Jim Brown : cet athlète hors-norme a passé 10 saisons en NFL et a été élu à 9 reprises meilleur coureur de l’année ! Une performance hors du commun qui lui donne d’office une place dans notre classement. Il fut également le premier joueur à marquer 100 touchdowns en carrière (en 93 matchs).
  • Jerry Rice : ce receveur hors-pair affole toutes les statistiques. 22895 yards couverts, 1549 ballons captés, 14 saisons à plus de 1000 yards… A ces chiffres incroyables d’ajoutent 3 titres NFL et une grande régularité au haut niveau.
  • Tom Brady : ce champion incontesté possède 6 titres de champions NFL et 4 titres de MVP des finales. Certaines équipes NFL n’ont même pas réussi à atteindre un tel total de victoires dans leur histoire ! Cette légende de ce sport est même parvenue à remporter un Super Bowl à plus de 40 ans, en 2018 !