février 19, 2024

L’histoire du super bowl

Aux États-Unis, le Super Bowl est l’événement sportif le plus suivi. C’est un match de football américain qui oppose les équipes victorieuses des deux conférences de la National Football League (NFL). Il est organisé au mois de février de chaque année et sert de rencontre ultime qui scelle la fin d’une saison de cinq mois. Retour sur l’histoire et les origines de cette fabuleuse rencontre qui fait vibrer les amateurs puis les professionnels.

Les événements ayant conduit à la naissance au Super Bowl

L’histoire du Super Bowl se trace depuis le début des années 1920. Il n’existait alors qu’une seule ligue qui s’occupait de la gestion du football américain dénommée NFL. Elle connaît au fil des années une succession d’événements qui conduisent à l’apparition du Super Bowl.

L’évolution du format de jeu

À l’origine, la compétition était tout à fait classique dans son ensemble. L’équipe victorieuse était celle qui comptait le plus grand nombre de victoires à son actif. En 1932, le format du jeu montrait ses limites, car deux équipes terminaient la saison avec des statistiques identiques. Pour les départager, la ligue organise un match direct entre elles. C’est la première fois qu’une telle confrontation a lieu.

Par contre, il faut attendre plusieurs années pour qu’elle porte le nom de Super Bowl. En 1934, la NFL prend l’initiative de répartir toutes les franchises en deux divisions. Les équipes qui finissaient la saison en tête de liste de part et d’autre seront opposées lors d’une confrontation unique.

La création de l’AFL

En 1960, certains hommes d’affaires ambitionnent de créer une ligue qui sera en concurrence directe avec la NFL. Ces hommes étaient en majorité contre les restrictions imposées par la national league. Au courant de cette même année, naît l’AFL (Americain Football League). Il compte dans ses rangs le richissime promoteur et propriétaire des Kansas City Chiefs. Menacée par la nouvelle AFL qui recrutait tous les talents prometteurs et populaires, la NFL entame des pourparlers pour une fusion. Les deux parviennent à trouver un terrain d’entente au bout de 6 ans de discussion soit en 1966.

La création du Super Bowl en 1967

En 1967, année de sa création, le Super Bowl était connu sous le nom de NFL-AFL World Championship Game. Il opposait à cette époque la meilleure franchise de la National Football League (NFL) à celle de l’Americain Football League (AFL). Le vainqueur de cette opposition directe s’octroie le trophée Vince-Lombardi. C’est la consécration qui récompense la meilleure équipe de la saison et de tous les États-Unis.

Le nom porté par le trophée est en hommage à l’entraîneur des Packers de Green Bay décédé en 1970. C’était l’équipe victorieuse des deux premières éditions et ressortissante du championnat de NFL. Le nom Super Bowl est définitivement adopté à la troisième édition de la finale. Cette dernière est remportée par les Jets de New York, une équipe issue de l’AFL. Les chiefs de Kansas city rétablissent la parité entre les deux championnats grâce à leur succès au Super Bowl IV.

Après cette quatrième édition, les deux ligues concrétisent leur souhait de fusionner sous une même bannière. Ainsi naissent deux conférences (AFC et NFC) sous une seule ligue (NFL). L’American Football Conférence regroupe après la fusion 10 équipes de AFL et 3 de NFL. Les autres franchises de la NFL forment la NFC. Ce format a évolué à ce jour et chaque conférence compte 16 équipes.

D’où vient l’appellation “Super Bowl” et quels sont les vainqueurs de ce prestigieux trophée ?

Après la fusion entre le NFL et l’AFL, Lamar Hunt eut l’idée de renommer la rencontre Super Bowl. C’est le propriétaire des Kansas City Chiefs. Il s’est inspiré du nom d’un célèbre jouet d’enfant de l’époque, “le super ball“. Sans plus tarder, il soumet son idée au commissaire et aux responsables. Le nom “Super Bowl” est finalement adopté en 1971.

À ce jour, 21 franchises ont pu soulever au moins une fois le trophée Vince-Lombardi. Les steelers de Pittsburgh et les patriots de la Nouvelle Angleterre comptent le plus de victoires au Super Bowl (6) chacun. Dans l’histoire de la finale du championnat, certaines franchises ont marqué les époques par leur domination à outrance. C’est le cas des :

  • Steelers de Pittsburgh entre 1975 et 1980,
  • 49ers de San Francisco durant la décennie (1981-1991),
  • Cowboys de Dallas de 1992 à 1996 et
  • Patriots de la Nouvelle-Angleterre de 2001 à 2005.

Depuis le Super Bowl de 2006 à ce jour, plusieurs franchises ont remporté le trophée Vince-Lombardi. Les Patriots de la nouvelle Angleterre sont sortis victorieux à trois reprises (2014, 2016 et 2018), mais ont essuyé quelques revers au passage. Juste derrière eux, se positionnent les Giants de New York avec deux trophées à la clé.

En dehors de l’aspect sportif, le Super Bowl est un véritable festival aux États-Unis. À la mi-temps du match, un concert géant. Les meilleurs artistes livrent un show époustouflant. L’une des performances les plus abouties était celle de la pop star Michael Jackson en 1993.