Basket – L’histoire de la discipline

panier de basket

Le basket-ball est un jeu d’adresse qui est un sport majeur dans de nombreux pays. Il séduit également beaucoup de spectateurs qui apprécient le mélange d’adresse et de spectacle. Très implanté en Amérique du nord, cette pratique a subi de nombreux rebondissements au cours de son existence. Vous découvrirez pourquoi en parcourant notre article dédié à l’histoire du basket.

Le basket, un sport inventé par un professeur des écoles

Le Basket-ball est un sport qui a été inventé en 1891 par James Naismith. Ce dernier exerçait le métier de professeur d’éducation physique dans une université de l’état du Massachussetts, à Springfield. Pour occuper ses étudiants entre des saisons de football et de baseball, il lui est venu l’idée d’un sport où les contacts physiques seraient limités, dans le but d’éviter au maximum les blessures.

Il adapta alors un ancien jeu maya qui consistait à envoyer des balles dans des caisses de pêche. Cette formidable idée s’est peu à peu répandue dans d’autres universités du pays, jusqu’à être développée par la Young Men’s Christian Association.

Peu après sa création, le basket-ball traverse l’atlantique pour atterrir en Europe, où il sera adopté dans de nombreux pays, avec la création de plusieurs ligues.

Aujourd’hui, le basket-ball est un sport collectif majeur, certes moins populaire que le football mais pratiqué sur tous les continents de la planète.

Une lutte acharnée pour établir les règles du basket-ball

Lors de sa création, les règles du basket-ball étaient assez simples, avec une philosophie de jeu résolument orientée vers l’attaque. L’idée générale était de sanctionner les contacts et de marquer plus de points que son adversaire. Pour développer la pratique, il fallait cependant complexifier les règles, pour offrir plus de possibilités au sport.

C’est d’ailleurs ce que se sont attelés à faire l’Intercollegiate Athletic Association et l’Amateur Athletic Union, qui se sont disputés le contrôle des règles du jeu peu avant la première guerre mondiale. C’est réellement en 1946 avec la création de la National Basketball Association (NBA) que la pratique du basket s’est standardisée. Tirs à deux points, lancers-franc, tirs à 3 points, horloge de possession, exclusions pour fautes répétées sont aujourd’hui des règles essentielles de ce sport.

Quelques dates clés dans l’histoire du basket-ball

Le meilleur moyen pour se faire une idée précise de l’évolution de la pratique basket-ball dans le temps est de consulter quelques dates clés de son histoire.

  • 1891 : Le Basketball est inventé par le docteur James Naismith, avec des premiers matchs disputés à l’université de Springfield.
  • 1896 : Le premier match professionnel de l’histoire se joue entre les Brooklyn YMCA et la Trenton Basketball Team.
  • 1932 : La Fédération Internationale de Basket-Ball (FIBA) est créée.
  • 1936 : Le basket-ball devient officiellement un sport olympique.
  • 1939 : Le premier match du championnat universitaire de Basket-ball (NCAA) oppose Oregon à Ohio State.
  • 1946 : Création de la “Basketball Association of America”, plus tard renommée “National Basketball Association” (NBA).
  • 1950 : Le premier championnat du monde de basket se déroule en Argentine et est remporté par les locaux.
  • 1951 : La conférence Est bat la Conférence Ouest dans le premier All Star Game de l’histoire (111-94).

Joueurs mythiques dans l’histoire du basket

Le basket-ball étant particulièrement développé en Amérique du Nord, il est normal de constater que beaucoup de joueurs américains ont marqué l’histoire de ce sport, et notamment la NBA. Le plus emblématique de tous est certainement Michael Jordan, le franchise player des Chicago Bulls qui a régné sur la NBA pendant une décennie. On pourrait également évoquer certains athlètes comme Wilt Chamberlain, seul joueur à avoir inscrit 100 points dans un match, Magic Johnson, Kareem Abdul-Jabbar, Kobe Bryant, Tim Duncan, Larry Bird, Shaquille O’Neal, Karl Malone ou encore Oscar Roberton.

Certains joueurs étrangers ont également été très performants en NBA. On pense notamment à Dirk Nowitski, Pau Gasol, Tony Parker, Hakeem Olajuwon ou Giannis Antetokounmpo.

Enfin, des joueurs sont encore en activité et continuent d’écrire l’histoire de leur sport. C’est notamment le cas de Lebron James, Kevin Durant, Stephen Curry, James Harden ou Kawhi Leonard.